La Caravane culturelle syrienne a répondu à l’invitation de l’association Génie de la Bastille qui organisait pendant trois jours un parcours artistique dans les galeries et ateliers des artistes du quartier. L’exposition de la Caravane a en outre fait l’objet de visites des classes.

Le samedi 16 septembre, l’association du quartier Saint-Bernard, sise en face de l’école où était accrochée l’exposition, nous a accueillis pour une soirée syrienne avec poésie, débat, repas syrien et concert. La salle était bourrée à craquer de gens venus de tous les horizons : amateurs d’art, jeunes et habitants du quartier impliqués dans les activités associatives, artistes… Après la lecture de poésies de et par Khouloud Al Zghayare devant une assemblée très attentive, place au débat. Y participaient Michel Morzière de l’association Revivre (accueil des exilés politiques), Yves Aubin de la Messuzière, ancien ambassadeur et Mohamad Al Roumi, président de la Caravane. Ce débat a aidé les gens à comprendre l’imbroglio syrien et l’immense responsabilité du régime de Bachar Al Assad, grand organisateur du désastre qui frappe la Syrie depuis plus de six ans.

La soirée s’est clôturée par un concert donné par Mohanad Al Jaramani (du groupe Bab Assalam) et Rana Diab. Au programme, des poésies anciennes chantées en public pour la première fois par Rana devant un public très ému et fasciné par le talent de Mohanad au oud.